Aller au contenu principal
2019-10-03
Auteurs
Guy Charbonneau, Ville de Sainte-Anne-des-Plaines
Paulo Fournier, Ville de Sainte-Anne-des-Plaines

Congrès INFRA 2019

2 au 4 décembre

Biographie des conférenciers

Après un cours classique à Ste-Thérèse, Guy Charbonneau a développé à Sainte-Anne-des-Plaines avec ses frères l’importante entreprise Ferme Vachalê, une ferme de production laitière et d’élevage Holstein de plus de 250 têtes. Il affirme que ses deux plus grandes réalisations en parallèle à la ferme furent la réorganisation de l’industrie de l’insémination artificielle bovine du Québec ainsi que la restructuration de l’Association Holstein du Canada. Sa plus grande fierté reste néanmoins d’avoir transmis le goût de l’agriculture à une 12e génération consécutive de Charbonneau en sol d’Amérique. Très soucieux de l’environnement pour les futures générations, il a présidé un club agro-environnemental. Cet ancien président de société d’aménagement sylvicole fut l’instigateur de trois organismes de bassin versant dans sa région. Il préside actuellement le Temple canadien de la Renommée agricole. Guy Charbonneau a été élu maire de Sainte-Anne-des-Plaines en novembre 2009. Réélu sans opposition en 2013 et 2017, il occupe le poste de préfet suppléant, président du Comité consultatif agricole (CCA) et du Plan de développement de la zone agricole (PDZA). Avec sa philosophie régionaliste, son objectif premier demeure de redonner la fierté aux Anneplainois en leur offrant un milieu de vie de qualité tout en améliorant l’économie locale et la richesse commune.

Natif de La Sarre en Abitibi-Ouest, Paulo Fournier est diplômé depuis 1984 en Technique du Génie Civil au Collège de l’Abitibi-Témiscamingue de Rouyn-Noranda. Celui-ci œuvre depuis 35 ans dans le domaine du génie civil, dont 23 années dans le milieu municipal. Depuis 2009, il occupe le poste de Directeur des travaux publics et du traitement des eaux à la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines. Par ses fonctions de responsable du réseau d’aqueduc, celui-ci s’assure de maintenir dans des conditions optimales les infrastructures de filtrations et de distribution de l’eau potable de la Ville. Dès son entrée en fonction en 2009, il a travaillé en équipe avec la haute direction ainsi que les membres du conseil municipal à mettre en place un programme d’entretien du réseau d’aqueduc et d’économie de l’eau potable. Des actions bien ciblées ont permis à la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines d’atteindre 2 années plus tôt, soit en 2015, les objectifs de la Stratégie d’économie d’eau potable 2012-2017.

Résumé de conférence

Après une courte présentation de la ville de Sainte-Anne-des-Plaines (SADP) et de son système de production et de distribution de l’eau potable, nous décrirons la vision portée par les élus pour répondre aux objectifs de la Stratégie d’économie d’eau potable du gouvernement. Cette vision émane d’une volonté ferme visant à implanter une gestion responsable des actifs de la Ville autant humains, financiers que naturels. Les résultats du plan d’action de SADP démontrent que les efforts réalisés par l’équipe municipale et les citoyens ont porté leurs fruits. En effet on a relevé une réduction de 20% de la consommation d’eau potable entre 2009 et 2012 et cette tendance se poursuit depuis. Les plus récents résultats seront partagés lors de cette présentation.

Date de publication

Documents

Documents
L'économie d'eau potable à Sainte-Anne-des-Plaines : Vision politique et gestion durable des ressources
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
2021 © CERIU | Plan de site