Aller au contenu principal
2021-01-06
Auteur
Robert Leconte, Université de Sherbrooke

Congrès INFRA 2020

30 novembre au 2 décembre - Édition virtuelle

Biographie du conférencier

Robert Leconte est professeur titulaire au Département de génie civil et génie du bâtiment de l'Université de Sherbrooke depuis 2010. Détenteur d’un PhD en génie civil et environnemental de l’Université d’état de l’Utah, d’une maîtrise en génie chimique et d’un baccalauréat en génie civil de l’université de Sherbrooke, le professeur Leconte œuvre en hydrologie, en modélisation hydrologique et en télédétection appliquée aux ressources en eau depuis plus de 25 ans. Ses recherches portent sur l'impact du changement climatique sur le régime hydrologique des bassins versants, sur la gestion des ressources en eau, sur les applications de la télédétection en hydrologie et en modélisation hydrologique des zones humides et de la qualité de l'eau. Le professeur Leconte dirige ou a dirigé des projets de recherche d'envergure impliquant plusieurs universités et partenaires industriels. Il dirige depuis 2017 la Chaire de recherche CRSNG-industrie en valorisation des observations de la Terre en ressources hydriques.

Résumé de conférence

La protection contre les crues et la mitigation de leurs impacts ont continué de gagner en importance au Canada et dans le monde, notamment en raison des changements climatiques. Elles se sont accompagnées de la nécessité d'améliorer la prévision hydrologique. La prévision hydrologique est aussi essentielle aux producteurs hydroélectriques afin d’optimiser la production tout en respectant les diverses contraintes physiques, environnementales et socio-économiques imposées aux systèmes hydriques. L’augmentation importante du nombre de missions satellitaires a rendu disponible une quantité considérable d’information hydrométéorologique, mais dont le potentiel n’a comparativement été que peu exploré pour la prévision des débits. Un survol des possibilités offertes par la télédétection en hydrologie sera présenté. On y verra notamment comment la télédétection radar peut aider à la prévision hydrologique à court terme. Enfin, la modélisation hydrologique et hydraulique, essentielle à la prévision des débits et des aires inondées, nécessite de bien simuler les différents processus menant à la genèse des débits et à la détermination de la cote d’eau en rivière. L’université de Sherbrooke a obtenu une subvention de recherche pour la construction, sur son campus, d’un bassin versant et d’une rivière expérimentale extérieurs qui permettront d’approfondir notre connaissance du comportement hydrologique/hydraulique des bassins versants et des rivières. La construction de ce complexe de recherche sera terminée à l’automne 2020 et des premiers travaux de recherche seront entrepris en 2021. Le complexe sera présenté ainsi que les possibilités de recherche qui seront offertes.

Date de publication

Documents

Documents
La télédétection et la modélisation au service de la prévision des inondations
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
2021 © CERIU | Plan de site