Aller au contenu principal
2019-10-03
Auteurs
Amaury Garel, Ville de Montréal
Annie Carrière, Ville de Montréal

Congrès INFRA 2019

2 au 4 décembre

Biographie des conférenciers

De formation en gestion des eaux, Amaury Garel travaille depuis 6 ans au Service de l'eau de la Ville de Montréal et plus précisément dans l'équipe de gestion des actifs de la Direction de l'eau potable. Au sein de cette équipe, Amaury est en charge de l'évaluation de l'ensemble des actifs des usines et des réservoirs d'eau potable. Il participe à l'élaboration d'un plan de gestion des actifs afin d'améliorer la connaissance et la fiabilité de nos équipements.
Amaury œuvre également à partager son expertise en gestion d’actifs aux municipalités en participant notamment au comité technique du CERIU pour le guide d'évaluation des immobilisations ponctuelles.

Annie Carrière est diplômée de McGill en Génie agricole et des biosystèmes.  Elle a continué sa formation à l’École Polytechnique ou elle a complété en 2002 une maîtrise au sein de la Chaire en Eau potable.  Elle a travaillé en recherche pendant près de 10 ans dans la même institution avant de rejoindre les rangs de la Ville de Montréal en 2012 tout d’abord en tant qu’ingénieure de procédés puis comme chef de section du département de gestion d’actifs et projets de la direction de l’Eau potable.  

Résumé de conférence

La conférence va expliquer le processus mis en place à direction de l’eau potable de la Ville de Montréal pour implanter un plan de gestion des actifs dans les usines d’eau potable.
Ce plan incorpore les actifs de procédés, des bâtiments et des réservoirs des usines d’eau potable pour une valeur de remplacement évaluée à 2,7 milliards de dollar.

Du lancement du projet de gestion des actifs jusqu’à l’implantation d’un plan de gestion, différentes étapes ont été réalisées : création de la base de données des actifs, détermination des paramètres importants à évaluer, évaluation des actifs selon ces paramètres, analyses des données de terrain, processus de mises à jour des données, priorisation des interventions, sensibilisation du personnel à la gestion des actifs, etc. Toutes ces étapes ont demandé des efforts dans différents domaines d’expertises et une implication dans tous les secteurs de l’organisation (implication verticale et horizontale).

Le travail final donne une vision globale à court, moyen et long des investissements requis pour maintenir la pérennité des actifs. À court terme, ce sont essentiellement les actifs présentant un risque par la détérioration de leur état. À moyen terme, les actifs proches de leur fin de vie utile et à long terme les investissements à prévoir. L’autre point intéressant ressortant de cette étude est l’estimation du déficit d’investissement.

La conférence veut montrer les solutions retenues et leurs  mises en œuvre ainsi que les bons coups et les moins bons coups réalisés afin de montrer un exemple de processus à mettre en place pour gérer les immobilisations ponctuelles en eau potable.
Cette conférence se veut une démonstration de la mise en application des démarches conceptuelles à disposition des municipalités.

Date de publication

Documents

Documents
Évaluation des immobilisations ponctuelles aux usines d'eau potable de la Ville de Montréal
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
2021 © CERIU | Plan de site